Le taulier.

Publié le par Coubertin

Le taulier.

Le dictionnaire définit le taulier comme étant le propriétaire d'un hôtel, d'un restaurant. Ou plus généralement d'un établissement tel que des locaux d'habitation. Il peut également s'agir, en langage courant, du tenancier d'une maison close. En un mot, ce terme désigne le patron ! Celui qui décide, celui qui protège, celui qui défend. Dans l'usage moderne courant, il s'agit de celui qui a le pouvoir effectif. Pourtant, ce terme peut aussi recouvrir d'autres sens. Dans la Rome antique, le patron est le protecteur de plus faible que lui. Chez les compagnons, c'est celui qui forme l'apprenti. A l'université, c'est le maître ou le professeur sous la direction de qui on travaille (patron de thèse). En milieu hospitalier, le patron est le responsable situé à la tête d'un service. En sport, ce terme est en principe attribué au capitaine c'est à dire à celui qui conduit moralement et psychologiquement les joueurs et décide des tactiques en fonction des stratégies définies par l'entraîneur. Il sert souvent d'exemple aux plus jeunes.

A Cannes, ce rôle a été naturellement dévolu à Mickaël Cérielo. L'ancien, le fidèle de la maison rouge et blanche dont il incarne les valeurs. Car vu de l'extérieur, nul autre que lui cette saison n'aura véhiculé cet enthousiasme communicatif ayant permis aux ascéistes de réaliser le championnat que l'on sait. Rendant hommage au maillot de l'AS Cannes par son comportement exemplaire. Et n'ayant de cesse d'exhorter ses coéquipiers à aller de l'avant. Permettant ainsi aux fans du club de retrouver le sourire malgré cet épilogue malheureux.

Cérielo avec un grand C comme ... Confiance.

Commenter cet article