Revue chiffrée.

Publié le par Coubertin

ASCMalgré une fin de championnat quelque peu chaotique terminée en roue libre (trois défaites et un match nul au cours des quatre dernières rencontres), l'AS Cannes aura donc réussi l'essentiel c'est à dire retrouver le championnat de France. Des retrouvailles agrémentées d'un titre de champion de Division d'Honneur pour la plus grande joie des nombreux fans du club rouge et blanc. Maintenant, et alors que l'ensemble des "colchoneros" de la Croisette se trouve en vacances, il semble opportun d'effectuer un bref retour sur cette saison. Or, malgré le relâchement (regrettable) évoqué plus haut, l'AS Cannes est l'équipe qui a remporté le plus grand nombre de victoires (15), qui a concédé le plus petit nombre de défaites (5 dont 3 lors des ultimes journées alors que le titre était acquis) et qui a inscrit le plus de buts (52 soit une moyenne de deux par match). Seule (et très légère) ombre au tableau, la défense du club ascéiste n'occupe que la deuxième place. Autre point positif, pour la deuxième année consécutive, Mandrichi confirme son statut de buteur incontournable avec 19 réalisations en championnat. Pour compléter cette analyse succincte, il est important de rappeler que l'AS Cannes a disputé six de ses treize rencontres programmées à domicile (soit près de la moitié) sur le terrain de La Crau où elle est demeurée invaincue.
Des statistiques qui, en fin de compte, ont de quoi réjouir l'ensemble des fans dont l'été sera (vraisemblablement) rythmé par les différentes phases du recrutement. C'est-à-dire les départs et surtout (comme nous l'espérons) par les arrivées de nouveaux dragons, pour lesquels nous serons toujours prêts à nous enflammer. 
 

Commenter cet article