Dans l'air du temps.

Publié le par Coubertin

ASC Hymne C'est l'histoire d'un chant unique dans l'histoire du football. L'histoire d'un air chargé d'émotions qui a maintes fois permis aux Reds de bénéficier d'un douzième homme sur le terrain. Et qui a aussi souvent rendu vert de jalousie les équipes visiteuses. «C'est incroyable, personne ne chante un hymne comme le font les fans de Liverpool. Mercredi, j'irai sur le terrain plus tôt car je veux les entendre chanter. Ce chant est unique», avait ainsi confié Carlo Ancelotti quelques heures avant le déplacement du Real Madrid en Ligue des champions en octobre 2014. S'il est devenu un chant culte, le You'll Never Walk Alone entonné régulièrement par les 45.000 fans de Liverpool n'est pourtant pas né sur les bords de la Mersey, le fleuve qui traverse la ville du nord-ouest de l'Angleterre. Cette chanson a été écrite par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein en 1945 pour une comédie musicale à grand succès, Carousel. Née aux Etats-Unis, cette œuvre va vite traverser l'Atlantique pour être jouée un peu partout en Europe et à Londres notamment. Ce n'est qu'en 1963 que le virage vers le football intervient. Le groupe de rock britannique Gerry and the Peacemakers, originaire de Liverpool, signe une reprise de cette chanson qui se hisse rapidement au sommet du hit-parade. Or, au début des années 60 et avant chaque match, le speaker de Liverpool diffusait les titres des meilleures ventes de disques. You'll Never Walk Alone ayant campé un long moment en haut du classement, le refrain a fini par être adopté par les fans à force d'être entendu. L'hymne des Reds, dont le titre figure aujourd'hui sur le haut du logo du FC Liverpool, est né à cette époque. Son adoption a été facilitée par William Shankly, mythique manager des Reds (1959-1974), qui avait rencontré Gerry Marsden, l'un des musiciens de Gerry and the Peacemakers. L'Ecossais était littéralement tombé amoureux de la chanson. D'ailleurs, en 1981, lorsque Shankly s'éteint, le kop de Liverpool lui a rendu un vibrant hommage en entonnant cette chanson. Une grille du stade d'accès au stade d'Anfield porte désormais son nom avec l'inscription You'll Never Walk Alone, devise du club 18 fois champion d'Angleterre. Devenu mondialement connu, le chant a depuis été adopté par les fans d'autres clubs comme le Celtic Glasgow (Ecosse), le Club Bruges (Belgique), FC Sankt Pauli (Hambourg en Allemagne) et même en France au Red Star. Mais il n'a jamais été aussi bien interprété que dans la ville dont sont originaires les Beatles. 

When you walk through a storm,
Quand tu traverses une tempête
Hold your head up high,
Garde la tête haute
And don't be afraid of the dark. 
Et n'aies pas peur du noir
At the end of a storm there is a golden sky
Au bout de la tempête il y a un ciel doré
And the sweet silver song of a lark.
Le doux chant argenté d'une alouette
Walk on through the wind,
Marche à travers le vent
Walk on through the rain,
Marche à travers la pluie
Though your dreams be tossed and blown
Même si tes rêves sont ballotés et emportés par le vent.
Walk on, walk on with hope in your heart,
Marche, continue de marcher avec l'espoir dans ton coeur
End you'll never walk alone. 
 
Après tous les déboires subis par leur club depuis près de vingt ans, les fans de l'AS Cannes auraient toutes les raisons de s'approprier un tel hymne. Eux qui, également parés de rouge (et blanc) saison après saison, veulent croire en des lendemains qui chantent en conservant pour leur club la plus chaleureuse affection. Des fans qui, malgré les innombrables embûches, n'ont jamais cessé de croire en leurs dragons.
 
 

Commenter cet article