Sentiments contradictoires.

Publié le par Coubertin

ASC DHInvaincue depuis trois rencontres et restant sur deux succès, l'AS Cannes (qui pointe en quatrième position) se déplacera à Marseille lors de cette dixième journée (qui sera également la dernière de l'année 2016) afin d'y défier le second du classement, l'EUGA Ardziv. L'évocation de cet adversaire est lourde de sens pour les nombreux fans du club rouge et blanc. En effet, nul n'a oublié le triste épisode ayant terni et gâché la fin de saison du dernier exercice. Privant (très vraisemblablement) les ascéistes du titre de champion et par voie de conséquence, d'un retour mérité en championnat de France. Pour rappel, la victoire (3-0) obtenue sportivement du côté de La Bocca s'était transformée en une défaite (0-3) sur tapis vert à cause de la "négligence" (restons mesurés !) de l'équipe dirigeante du moment qui avait (de façon inadmissible) "permis" d'aligner un joueur sous le coup d'une suspension. Cela étant, les éternels optimistes n'omettront pas de souligner que l'AS Cannes avait réussi un véritable festival dans la cité phocéenne en février dernier lors de la phase aller, en atomisant le club phare de la communauté arménienne (7-0) à l'issue d'un match très abouti. Néanmoins, la gourmandise étant (paraît-il) un vilain défaut et l'humilité une grande et belle qualité, un succès rouge et blanc sur n'importe quel score (même le plus étriqué) ravirait l'ensemble des fans de l'AS Cannes car il permettrait de doubler l'adversaire du jour. Et constituerait ainsi le plus beau des cadeaux de Noël. C'est pour cela qu'une fois encore et sans hésiter, nous ferons confiance à nos dragons. 

 
 

Commenter cet article