Statu quo.

Publié le par Coubertin

Statu quo.

Le derby tant attendu, le "match de l'année" annoncé a finalement débouché sur un score nul (1-1) qui laisse les deux protagonistes camper sur leur position. En effet, devant une affluence record dépassant allègrement le millier de spectateurs (dont de nombreux fans cannois ayant effectué le court déplacement), l'AS Cannes conserve ses trois points d'avance sur son voisin grassois à l'issue d'une rencontre où l'enjeu a légèrement primé sur le jeu. Après avoir ouvert la marque en deuxième période sur un penalty transformé par l'inévitable Mandrichi (suite à une faute sur Lubasa consécutive à une mauvaise relance du gardien de but local), les ascéistes ont été rejoints après une malencontreuse glissade de leur portier à moins d'un quart d'heure de la fin du match. Après d'interminables arrêts de jeu et un engagement physique parfois excessif côté grassois, les ascéistes repartent donc invaincus de la cité des parfums. Et se rapprochent un peu plus de leur objectif. Qui consiste à intégrer le CFA2 à l'issue de la saison. A la plus grande satisfaction de leurs fans qui n'hésitent jamais à faire confiance leurs dragons.

Commenter cet article