Jour de coupe.

Publié le par Coubertin

Jour de coupe.

Épreuve reine du football hexagonal, la coupe de France permet à tous les clubs affiliés à la FFF d'y prendre part. Et nombreuses sont les équipes issues du monde amateur décidant de s'inscrire, le nombre de participants étant en constante augmentation. Mais, avant de prétendre affronter une formation professionnelle de l'élite, il faut disputer et franchir de nombreux tours préliminaires (pouvant aller jusqu'à huit pour les clubs les moins huppés). Avec, au menu des ascéistes, une confrontation prévue ce dimanche à La Farlède, pour le compte du deuxième tour face à l'Entente Sport Solliès-Farlède, équipe varoise de Promotion d'Honneur B (l'équivalent de la neuvième division). L'entrée en lice étant fonction de l'échelon où évolue chaque club, l'AS Cannes pensionnaire de DH, débute donc la compétition très tôt. Sans grande ambition (soyons réalistes) mais en espérant tout de même franchir quelques obstacles en vue d'affiner les derniers réglages. Et d'éviter trop rapidement les week-ends sans match. Pour toutes ces raisons, et outre notre évident manque d'objectivité lorsqu'il s'agit de nos "rouge et blanc", il me semble tout à fait raisonnable et légitime de faire confiance à nos dragons pour lancer leur saison de la meilleure des façons afin de prolonger l'aventure.

Commenter cet article